Huile de noix au moulin de Neuville sur Ain


Le 2 février 2011, c'était le rendez-vous annuel pour la fabrication de l'huile de noix. Mais pour les amis des traditions anciennes tout a commencé quatre mois plus tôt par le ramassage des noix, pour ensuite les laisser sécher sur le "dreffia" (nom patois des réserves à bois sous l'avant-toit des habitations typiques de la région). Arrive le moment de nailler, ce qui consiste à casser la coque pour ne garder que le cerneau. Puis c'est le moulin: avec du matériel d'un autre âge et la bonne odeur de noix chauffée. L'huile sera stockée dans une "bouille" à lait pour que la lie se dépose avant la mise en bouteilles. Et maintenant à nous les tartes à la lie garnies d'oignons et les salades de dents de lion à l'huile fraîche . Ne passons pas à côté des choses simples !!