Les Tracteurs CHAUVIN


Invités d'honneur les 17 et 18 septembre 2011, les tracteurs Chauvin ont côtoyé les Kiva et bien d'autres matériels à Leschères (Jura). Fabriqués à Bonlieu (Jura), ils étaient équipés de moteurs Chaise, Bernard, Renault et même pour les derniers de 2 cv Citroën. A Bonlieu ( Jura) Albert Chauvin, breveté de l'Ãcole nationale professionnelle de Morez, rendu à la vie civile, se lance dans la construction de petits tracteurs agricoles adaptés à la petite taille des parcelles et au relief jurassien particulièrement pentu. Les premiers tracteurs sortent en 1947; ils sont vraiment spartiates, dépourvus de toute carrosserie et dotés d'un moteur monocylindre diesel CLM de 12 CV. Une quarantaine d'exemplaires sont produits. Le 2ème modèle avec ses 4 roues motrices sortira en 1948 et sera produit à environ 150 exemplaires jusqu'en 1952 (Un exemplaire était exposé à Leschères, voir la galerie). Albert Chauvin concevra ensuite de toutes pièces le modèle R6 doté cette fois d'une carrosserie. Il sera équipé de moteurs essence Chaise, Bernard puis Renault ( à peu près le même moteur que celui de la fameuse 4 CV). Le R6 est commercialisé en 1954. Les tracteurs Chauvin ne dépasseront pratiquement jamais les limites du Jura. Albert Chauvin met au point en 1957, un nouveau type de tracteur, évolution du R6, et baptisé provisoirement Bloc mais l'affaire se révèle coûteuse, le marché des machines agricoles est désormais inondé par les grands constructeurs, il n'y a désormais plus de place pour les productions artisanales en petite série. Rachetés par Heywang, constructeur alsacien de machines agricoles, les tracteurs Bloc ne seront jamais commercialisés. C'est la fin de la belle aventure des tracteurs Chauvin. Albert Chauvin travaillera alors comme ingénieur salarié dans différentes entreprises de matériel agricole avant de prendre une retraite bien méritée qu'il consacre à inventer et à construire des matériels à son usage personnel, tels qu'une tondeuse auto-tractée à 3 roues...Sa capacité inventive, elle, n'a jamais pris sa retraite. Chapeau, Monsieur Chauvin et merci pour tous les agriculteurs jurassiens.